En Chargement

Le bullshit du marketing BIO

RemixGlass
Published on 17 juin 2020 at 18 h 57 min

Le bullshit du marketing BIO

Tous les jours, je vois défiler des marques dites innovantes proposant un nouveau produit bio et écologique, bon pour mon corps et ma santé.
Bref, on en voit tout le temps, en plus tu ne te rends pas compte mais la société s’est créé suite à un constat simple!

Voilà ce que nous vend ces sociétés comme storytelling:
« Il y a un problème sur ce type de produit…. »
Ou sinon
« Je n’ai pas trouvé le produit comme…. »
« Alors j’ai créé le produit bio truc bidule…… »

Bref, on surfe sur le greenwashing bien américanisé, avec un storytelling bien accrocheur. Tout se rapproche de la lobotomie audiovisuelle que l’on passe à nos gamins sur les PUB le matin en mode “Achète ma merde”!

Alors je sais, là déjà je me mets énormément de gens à dos.
On va ainsi m’expliquer que je n’ai rien compris et, en fait, ce n’est pas du tout ça,….

Personnellement, je m’en fous. À la limite, je suis quelque peu respectueux et admiratif de ce genre de procédés car ils fonctionnent et me fascinent.

Mais, soyons sérieux 2 minutes, je vais défendre mon bout de gras comme dirait Perceval.
Une société qui vend un produit X ou Y de cosmétique ou autre, dit “BIO ou naturel” et qui a un an de développement, est en réalité un achat de marque blanche. C’est à dire que ces sociétés achètent des recettes pour vendre leur produit sous une nouvelle image.
La recherche en parfum, cosmétique, ingénierie ou développement prend bien plus de temps que 1 an de marketing acharné.

Mais bon, à la limite, cela n’est pas grave et tout à fait normal dans notre monde.
Par contre, prétendre une gamme écologique et bio, alors que celle-ci sera vendue dans des contenants en plastique. NON ceci est inacceptable!

Le plastique est un matériel extrêmement résistant et trés utile. Cependant, il pose 2 problématiques.

Premièrement, il n’est quasiment pas recyclable (environ 22,5% recyclable aujourd’hui), et pose des problèmes de santé très importants, le plastique dit BIO est tout sauf BIO.

Je m’explique, les plastiques dit BIO n’existent pas. C’est une technologie développée pour augmenter la rapidité de transformation et la dégradation de produits naturels comme l’amidon de maïs afin d’obtenir du plastique. Ils se dégradent effectivement plus vite, et sont beaucoup moins polluants.
Mais Bio ne veut strictement rien dire!
Le plastique dit BIO peut être plus naturel effectivement ou développé différemment. Les plastiques les plus utilisés son des plastiques chimiques issus de produits pétrochimiques, ils se décomposent forcément moins vite.

Le terme BIO n’est donc que marketing, il vaut mieux parler de naturel ou de chimique.

Mais tout ce condensé de matières qu’il soit bio, naturel ou non, pose forcément un problème, le déchet.

Prenons un exemple:
Si on mets une goute d’acide dans une baignoire remplie d’eau, et qu’on y plonge la main, alors le risque est très faible.
Par contre, si on y verse 2 sceaux, et bien si tu y mets ta main, à ce moment, alors là c’est tout de suite bien plus compliqué.
Le problème est donc simple, continuer d’utiliser des matériaux polluants dit “bio” en masse posera forcément un problème au vu des besoins de production et de distribution actuels.

Le fumier, c’est naturel, si j’en met une poubelle dans mon jardin tous les 6 mois, cela ne posera pas de complication au contraire cela va aider mon jardin à se développer. Par contre, si j’en verse 4 bennes tous les jours, ça a beau être naturel ça ne disparaîtra pas comme ça.

C’est pareil, créer des emballages ou produits jetables, pose forcément un souci au vu de la demande toujours plus croissante, qu’ils soient bio ou non!

Le second problème que je tiens à évoquer, est le suivant, le plastique pose un réel souci sur la santé.

Le goudrons on sait que ce n’est pas bon et pourtant on ne s’éclate pas à le lécher tous les matins au petit déjeuner.
Là, c’est pareil, les micro particules de plastique migrent entre le contenant et le contenu, car ils se touchent et donc échangent des micros particules. Ça vous parait anodin?

Alors, pourquoi on dit qu’il ne faut pas donner de l’eau en bouteille en plastique au bébé, à votre avis?
Au bout de 7 jours de contact de l’eau avec un contenant en plastique, l’eau aura des micros particules de plastique, il y aura donc CONTAMINATION.

Alors pourquoi parler de ce sujet avec Le bullshit du marketing BIO.
Parce que tout est lié Jamie, vendre un produit cosmétique ou autre, dit naturel, dans un emballage en plastique ou un produit polluant, c’est comme pisser dans un violon.
Peut être que la tartine de crème que tu te mets sur le visage ne sera pas toxique pour toi directement et pourtant le contenant dit RECYCLABLE, le sera pour tous sur le long terme.
Et du coup, tu auras beau te tartiner la tronche de crème naturelle ou d’ingérer des courgettes Bio pré-découpées dans un TUPERWARE à usage unique, ce sera la même chose, l’air pollué que tu respireras, le sera tout autant.

Bon, mon humeur condescendante t’a peut être agacé, je sais que cela est compliqué, sachant que nous vivons dans un monde avec des conditions de production toujours plus complexes.
Le plastique a une vraie utilité dans plein de domaines.

Cependant, je remet une chose en cause, d’une part beaucoup trop de jeunes entreprises surfent sur une vague du bio et naturel pour vendre des produits sans aller au bout de la démarche, et donc, au final, ne font encore que du Greenwashing, faisant passer pour des cons tous les autres projets ayant une vraie dimension écologique et rentable.
C’est la loi du marché, donc ça on comprend.

Cependant expliquer aux gens que dans le médical, ou l’ingénierie, etc…, les produit en plastique auront une durée de vie de 20 ans voir plus, et que dans le milieu de l’alimentation, les emballages en plastique auront une durée de vie de 2 mois en moyenne. Au vu de la pollution que cela engendre, ça a beau être bio, la pilule passe vraiment pas!

Mais, il existe plein de solutions, des emballages réutilisables quasiment à l’infini, très peu polluants, répondant à toute problématiques écologique, durable, rentable, etc…. Et en plus il suffit de le nettoyer pour le réutiliser. Le matériau le plus prometteur étant, quand à lui, utilisé depuis des milliers d’années, comparé au plastique qui a à peine plus de 100 ans, et a même un nom.

Je crois que cela s’appelle le VERRE? Oui, c’est bien ça.

Ce n’est pas la seule solution mais restons lucide, et regardons plus loin que ce que l’on veut bien nous proposer sur ce nouveau Marketting du sur consumérisme du greenwashing.

Bref, je retourne sur mon projet pour essayer de faire avancer notre monde vers une consommation plus durable et responsable.

Le bullshit du marketing BIO

lire l’article

Les nouvelles entreprises écologiques

lire l’article

Pourquoi toutes les espèces sont vouées à l’extinction.

lire l’article

Une ressource fondamentale, le sable !

lire l’article

L’économie et son fonctionnement.

lire l’article

La pénurie des ressources

lire l’article

Soutiens / Partenaires