En Chargement

Quand la cour des comptes décide de donner des sanctions!

RemixGlass
Published on 7 mars 2020 at 22 h 24 min

Quand la cour des comptes décide de donner des sanctions!

Le 25 février 2020, la Cour des Comptes a officiellement publié une prise radicale de sanctions pour les groupes industriels, qui recyclent mal, voir pas du tout leurs produits. La Cour des Comptes a ainsi annoncé : « En terme de collecte, les objectifs ne sont pas atteints » 

Mais cela est-il bien dissuasif ?

Les industriels peuvent demander une aide qui s’élève à des dizaines voire à plusieurs centaines de millions d’euros. Cette aide a pour but de faire progresser le recyclage mais aussi le tri des matériaux dans les industries.

Il prévoit donc d’établir une amende de 30 000 €

Cette si petite amende est-elle donc un argument de poids face à ses grandes structures. Quand la Cour des Comptes décide de prendre une décision, cela prend énormément de temps avant qu’elle soit appliquée. Pourtant, malgré les taux qui ne sont pas respectés, la sanction prévue est insignifiante, au vu des problématiques actuelles.

Au final, cette sanction est plus pour donner une image de punition que vraiment un acte dans le but de dissuader les industries. Avec les nombreux lobbys des industriels, appliquer les lois par la Cour des Comptes est extrêmement complexe. Celle-ci se retrouve donc à de multiples fois plongée dans des affaires complexes, avoir un jugement aussi radical que de couper définitivement les aides aux entreprises ne respectant pas les normes et donc une décision compliquée à prendre pour le moment.

Cependant, cela serait la meilleure solution, la plus radicale et dissuasive pour limiter définitivement les déchets et pousser l’industrie à revoir totalement ses productions sur le dos du bon sens au lieu du profit.

Depuis une dizaine d’années, la tendance de création, développement et production a bien changé. En design, nous créons des pièces pour qu’elles soient durables. Cependant le profit est le plus important dans le commerce. Cela a donc poussé les industries à toujours aller vers des productions de produits non durables, quitte a créer de l’obsolescence programmée pour pousser à l’achat le consommateur. Tout cela en laissant de côté le simple bon sens. Depuis 2 à 3 ans, certains consommateurs cherchent des produits durables, cela oblige les industriels à repenser petit à petit leur production.

Ainsi l’envie du consommateur d’acheter des produits solides se fait de plus en plus ressentir.

De nouvelles filiales se sont créés plus en accord avec cette demande grandissante. Cependant, tout le monde ne veut pas que cela évolue car elle fait baisser le profit, étant donné que les clients achètent moins mais deviennent ainsi des clients fidélisés.

Nous savons créer des produits durables, mais le profit et les intérêts financiers sont les premiers à faire bouger la morale. C’est pourquoi une amende aussi faible de la part de la Cour des Comptes, ne changera strictement rien !

Au vu de la situation actuelle, c’est le consommateur, qui changera la donne! En demandant des produits de plus en plus durables et éco-responsables avec une réelle expérience utilisateur, c’est le consommateur qu’il fera bouger ses codes et cette demande ne fait que commencer.

Le bullshit du marketing BIO

lire l’article

Les nouvelles entreprises écologiques

lire l’article

Pourquoi toutes les espèces sont vouées à l’extinction.

lire l’article

Une ressource fondamentale, le sable !

lire l’article

L’économie et son fonctionnement.

lire l’article

La pénurie des ressources

lire l’article

Soutiens / Partenaires